∞ HOTEL RESTAURANT SPA HONFLEUR, Les Maisons de Léa, hotel**** in Honfleur, Normandy - Les Maisons des Léa - 4 stars hotel in Honfleur

création de sites internet au havre en normandie création de sites internet au havre en normandie création de sites internet au havre en normandie

Press reviews

LE HAVRE PRESSE

La success story

Honfleur. Le restaurant de Maisons de Léa à décroché le titre de maître restaurateur. Une récompense pour la havraise, Léa Lassarat, à l’origine de ce succès. Havraise d’origine, ex-patronne d’Interior’s, la marque de meuble créée au Havre par ses parents en 1991 en ouvrant une filiale de la chaîne de magasins en Angleterre. Pendant dix ans à la tête de 350 collaborateurs, elle dirige l’entreprise familiale. En Mai 2011, elle rend les rênes à son père, qui revend l’affaire en 2014. « J’avais envie de voir autre chose, de revenir au terrain, à l’opérationnel… » Alors, après un break, Léa Lassarat se lance dans une de ses envies de toujours, ouvrir un restaurant. Elle opte pour Honfleur et la place Sainte Catherine où, avec Didier, son mari, elle gère depuis douze ans l’hôtel Les Maisons de Léa, l’ancienne Hostellerie Lechat, une institution honfleuraise. Ils sont également propriétaires de l’hôtel Vent d’Ouest au Havre et du Chamois d’Or à l’Alpes d’Huez. La belle et la grande bâtisse d’un ancien grenier à sel et trois maisons de pêcheurs de XVI ème Siècle réunies forment Les Maisons de Léa, offrant 20 chambres et 5 suites dans une atmosphère « Maison d’amis ». Au coin du feu, dans le salon bibliothèque très cosy, l’hôtel de charme allie décoration « made in Interior’s » et objets chinés. Et pour la détente de sa clientèle très parisienne mais aussi étrangère, elle propose un SPA. Et à quelques pas de l’hôtel, La Maison de du Jardin, une ancienne école maternelle de 1878 à 1995, accueille des séminaires dans ses classes, les chambres des maîtres et la cour de récréation, entièrement rénovée en 2013.

En Mai 2013, le restaurant ouvre. Dix-huit mois plus tard, il reçoit le titre de Maître Restaurateur, seul titre officiel de la restauration traditionnelle indépendante. Il compte prés de 3000 titulaires, restaurateurs de métier, partout en France. Un label qui garantie une cuisine « faite maison, exclusivement à base de produits frais ». Cédric Auger, le chef de cuisine, propose un premier menu déjeuner à 24 euros, trois autre menu jusqu’à 58 euros. Une carte qui fait appel aux producteurs locaux, utilise et met en valeur des produits de saison et du terroir : déclinaison de thon, carpaccio de Saint-Jacques rôties, médaillon de lotte, râble de lapin, risotto, queue de bœuf… La carte est alléchante. La table, servie dans une salle à manger conviviale, « chic mais pas guindée », séduit de plus en plus de locaux dont « beaucoup de havrais ». Engagée auprès de Vianney de Chalus dans la CCI de l’Estuaire, réunion des CCI du Havre, de Fécamp, Bolbec et du pays d’Auge, Léa Lassarat œuvre pour faire du Havre, une ville capable d’attirer les cadres supérieurs. « Aujourd’hui, souvent, ils travaillent au Havre, vivent à Honfleur ou sur la Côte Fleurie. Je suis Havraise, j’aime cette ville, dit-elle, je crois au développement du territoire de l’estuaire et de la Seine. Je travaille au sein de la chambre avec les élus du Havre pour créer une dynamique permettant de les faire venir et les retenir… » C’est d’ailleurs au Havre qu’elle reviendra à la fin de l’été avec un autre projet d’envergure…

Télécharger l'article complet au format PDF

20 minutes

Un air britannique à l'heure du thé Trois maisons du XVIe siècle et un grenier à sel réunis sur la plus jolie place de Honfleur en un ensemble de grand cachet où l’on trouve le pittoresque et la détente, avec un spa complet, hammam, salle de massage et tisanerie. La déco des chambres prend le parti d’un cosy étudié, façon campagnarde romantique, oreillers épais, tons gris-bleu comme la Manche ou pastel, mobilier choisi selon les thèmes : Maison Romance, Capitaine, Baltimore, Campagne… Salon de thé pour les douceurs de l’après-midi, restaurant ouvert l’an dernier, agréable salon-bibliothèque où l’on prend plaisir à bouquiner dans une ambiance « so british ».

Télécharger l'article complet au format PDF

Money Week

Where to stay - Normandy

What’s so special- Nestled in the beautiful little town of Honfleur, Les Maisons de Léa is a collection of four 17th century mansions that have been converted into a beautiful small hotel. You’re close to the medieval port and most of the rooms look out on the town’s unusual wooden church with its detached belfry. -How they rate it- This is an « exceptionally welcomming, upscale hotel », says Greg Ward in The Daily Telegraph. « It evokes the feeling of staying in a plush, comfortable and somewhat eccentric private home sometime in the early 20th century, while nonetheless benefiting from modern plumbing ». the bedrooms are comfortable and spacious. The only drawback is the lack of « a beach or even a seafront ». -The menu- The hotel only serves breakfast, but they are many excellent restaurants in the town, notably Le Bréard, which serves up three different set menu starting.

Télécharger l'article complet au format PDF

L'Express

De Nouvelles tables à explorer 

Récemment ouvertes ou revue en profondeur, ces adresses raviront les mateurs de bonne chère en quête d’expériences gastronomiques inédites. N’oubliez pas de réserver… Gastronomique Ses hôtes l’attendaient, Léa l’a fait ! Les Maisons de Léa, hôtel de charme d’Honfleur, se voit pourvu de son restaurant. A déguster

Télécharger l'article complet au format PDF

Ouest France

Les Maisons de Léa, de la couette à l'assiette

Dix ans après avoir ouvert leur hôtel de charme, Didier et Léa Lassarat donnent une table à leurs hôtes. Le tintement des fourchettes côtoie désormais les crépitements de la cheminée et le salon de la bibliothèque. L’Initiative. C’était un pari pour Didier et Léa Lassarat de racheter en 2003 L’Hostellerie Lechat, une institution de l’hôtellerie honfleuraise. Dix ans plus tard, le pari est réussi et les Maisons de Léa s’ouvrent désormais à la gastronomie. « C’est mon épouse qui a décidé de se lancer dans l’aventure, explique Didier, aussi propriétaire de deux établissements de charme au Havre et à l’Alpes d’Huez. La restauration c’est une nouvelle étape. » Une continuité aussi pour le couple qui a voulu garder l’esprit de l’hôtel en proposant une décoration « chaleureuse et raffinée ». Le grand salon bibliothèque a fait l’objet d’un relooking soigné, à la fois cosy et so british avec ses rayons interminables de vieux livres, ses portraits d’aristocrates d’un autre temps, ses fauteuils en cuir pleine fleur où l’on ne serait pas surpris de voir s’assoir Phileas Fogg ou Philip Mortimer ; mais aussi empreint d’une french touch, cette élégance à la française qui se retrouve dans les tissus veloutés, les chaises de bois clair aux pieds galbés. Quant aux nappes vichy à carreaux rouge et blanc, elles ne sont pas sans évoquer subtilement la convivialité et la décontraction des guinguettes normandes. Du côté de la carte, la primeur a été donnée à « une cuisine franche et surtout pas alambiquée ». Pas besoin d’être un expert en vocabulaire et sémantique pour déchiffrer le menu. Le chef, Normand, arrive de Belgique et d’un restaurant étoilé : « on ne cherche pas l’étoile, précise Didier. Mais avec ce chef d’expérience, nous avons la volonté de proposer à nos clients de bons produits, bien cuisinés.» De cette cuisine qui allie tradition (côte de bœuf) et modernité (homard, pince en tempura et petits pois à la menthe), le patron nous avoue quelques petits musts come « le thon chaud et froid et ses agrumes, le pressé de joue de bœuf et sa chantilly à la moutarde ancienne, ou encore le citron meringué. » Esprit british et charme à la française pour les Maisons de Léa

Télécharger l'article complet au format PDF

 

Maison de Charme

Les maisons de Léa

Au cœur du quartier Sainte Catherine, juste en face du porche de l’église en bois du même nom, l’hôtel Les Maisons de Léa offre une halte de charme aux visiteurs. Pour une escapade romantique ou quelques jours en famille, le décor est empreint d’une douce chaleur. Dans la Maisons Capitaine, la suite Romarin s’étend sur trois niveaux. Ici, c’est le parfum iodé de la mer que l’on respire, avec une thématique marine déclinée dans les motifs, les objets de décoration et les alternances de bleu, blanc et sable. Comme dans le reste de l’hôtel, le bois est omniprésent et apporte chaleur et convivialité au lieu. La suite Eglantine fait partie de la maison Romance. Spacieuse et offrant une agréable vue sur la place Sainte Catherine, elle fait la part belle aux tons rouge et écru et au mobilier en bois clair. Ce style chic et romantique séduit particulièrement les touristes anglais. 

Recouverte par une vigne vierge verdoyante, la façade haute attire tous les regards. Ouvert il y a tout juste 10 ans, l’hôtel a réuni en un ensemble harmonieux un ancien grenier à sel et trois étroites maisons de pêcheur, témoins de la vie marine passée du quartier. A la tête de ce projet, Didier Lassarat et son épouse Léa, la directrice générale de la marque de mobilier Interior’s. Décoration cosy C’est donc l’univers cosy et chaleureux de cette marque que l’on retrouve dans la décoration de l’hôtel et des chambres. Réparties dans quatre maisons mitoyennes, elles ont été imaginées dans des thématiques différentes, inspirées d’ambiances honfleuraises. La maisons Romance alterne tons écrus, motifs fleuris et meubles patinés, pour une ambiance « nid douillet » qui séduit beaucoup les anglais. La maison Campagne nous plonge dans un cadre country chic aux allures de fermes familiales, tandis que l’univers de Baltimore, plus masculin, joue la carte du contraste entre les tons écrus et les meubles ébènes. Enfin, c’est l’esprit maritime que l’on retrouve dans la maison Capitaine, qui nous emmène voguer sur les flots de la Côte Fleurie. Bien-être absolu Depuis trois ans, les hôtes des Maisons de Léa ont ouvert un espace spa intimiste et tamisé, en collaboration avec la marque de soin NUXE. Musique douce, lumière chaude des bougies, hammam et tisanerie, tout a été penser pour créer ici un écrin de bien-être et de détente absolus. Soins du corps et du visage, massages d’ici et d’ailleurs, le choix risque d’être difficile… Nouvelle table honfleuraise Depuis le mois d’Avril, les Maisons de Léa ont ouvert leur restaurant de charme, dans le même esprit de convivialité et de raffinement qui caractérise l’établissement. C’est dans le fabuleux salon bibliothèque, au coin du feu, que les hôtes pourront apprécier une cuisisne

Télécharger l'article complet au format PDF

Figaroscope

Week end cocooning en normandie

Petit bijou de l’écrin romantique d’Honfleur, cet hôtel réunit trois anciennes maisons de pêcheurs et un grenier à sel, sur l’une des plus jolie place du petit port de pêche normand. Fenêtres à petits carreaux, parquet en bois brut, bibliothèque, tissu écru et rouge carmin, marines et paysages aux murs…

on traque la faute de goût, en vain ! La trentaine de chambres sont du même acabit : apaisantes. Une petite merveille : le Spa Nuxe de poche, un hammam, une cabine de soin duo et un coin tisanerie, coco au sol et bergères confortables devant la cheminée. Le 15 Avril prochain, ouverture d’une table semi-gastronomique. La bonne clef : une chambre-suite dans la maison d’amis avec cheminée et bûches à volonté. C’est noté : déco 10/10, calme 6/10

Télécharger l'article complet au format PDF

L'Express Styles

Nos 10 spa préférés

Honfleur Cocooning de charme aux Maisons de Léa. Cet hôtel de charme se vit comme une maison d'amis. Posée fièrement sur la place Sainte Catherine, près du bassin mais loin du tumulte, cette vieille bâtisse réunit un ancien grenier à sel du XVIème et trois maisons de pécheurs contiguës. après avoir rhabillée de pied en cap, de boutis, de meubles anglais Interior's et de petites antiquités, les propriétaires, Didier Lassarat et sa femme, viennent d'inaugurer un SPA NUXE. Un espace intime, douillet, cosy, rouge carmin et gris, éclairé à la bougie, qui se veut résolument différent avec 2 cabines seulement, dont une double, un salon-tisanerie avec cheminée et un hammam.

On aime: le raffinement des cabines meublées comme un salon particulier avec moulures et lumière tamisée. Et le soin Energie aux boules de bois chaudes, un massage californien qui libère les tensions du corpset réactive la circulation sanguine (1H15, 120 €)

Télécharger l'article complet au format PDF

Figaro

Au bon port

Ce petit hôtel de charme occupe plusieurs anciennes maisons de pêcheurs à Honfleur. Dans les chambres, on feuillette une revue de déco de très bon goût : parquet de bois, tissu écru et rouge carmin, marines et paysages aux murs… Un joli SPA a trouvé à se loger au rez-de-chaussée. Pour les week-ends d’automne, visez la suite dans la « Maison d’amis » avec une cheminée et feu de bois ! Une nouveauté : la table semi-gastronomique.

Télécharger l'article complet au format PDF

 

Booking
ARRIVAL
NIGHT(S)

ADULT(S)